Les startups canadiennes ont réussi de belles levées de fonds en 2020. Le Canada n’est pas encore une Startup Nation comme peut l’être l’écosystème startup au Mexique ou les startups en Pologne. Cependant, le produit de très belles pépites grâce à ces startuppers motivés. Le Startuppers Club vous présente les 10 plus gros tours de table pour vous donner un petit aperçu !

Coveo, un sérieux concurrent d’Algolia lève 339M$

Coveo fournit des moteurs de recherche et de recommandation alimentés par l’intelligence artificielle. Il aide les organisations à fournir des expériences personnalisées grâce à des informations contextuelles pertinentes à chaque interaction dans leur gestion de la relation client, leurs applications de service client, leurs intranets et leurs sites web. Cette entreprise est en concurrence avec la startup franco-américaine Algolia qui a levé 110 M$ en Octobre 2019.

Coveo Solutions a été fondée en 2005 au Canada. Par la suite, une trentaine d’employés ont rejoint la nouvelle société, qui avait alors des bureaux à Québec et à Palo Alto, en Californie. En 2017, Coveo a investi 5 millions de dollars canadiens dans l’ouverture d’un bureau à Montréal, avec 25 nouvelles embauches. Depuis lors, plus d’une centaine de nouveaux employés ont rejoint le bureau de Montréal, qui s’est étendu sur des étages supplémentaires de l’immeuble historique Gare Windsor. L’entreprise emploie aujourd’hui plus de 500 salariés.

Nuvei, 330 M€ pour l’une des startups canadiennes fintech

Nuvei est une société de paiement électronique, qui traite plus de 14 milliards de dollars US de transactions par an. Elle fournit des solutions à ses partenaires, notamment des organisations de vente indépendantes, des vendeurs de logiciels intégrés, des facilitateurs de paiement, des développeurs et des plates-formes de commerce électronique, afin de traiter en marque blanche les paiements en magasin, en ligne et par téléphone portable.

 

Élément AI, l’intelligence artificielle toujours dans le top !

Element AI est une société d’intelligence artificielle qui aide les entreprises en développant des suites logicielles basées sur l’IA. Elle est particulièrement impliquée dans les secteurs où les données sont importantes, notamment l’assurance, les marchés de capitaux, la banque et la gestion de patrimoine, la fabrication, la vente au détail, la cybersécurité et le transport, et la logistique. La startup canadienne a levé 257,5 millions de dollars.

TouchBistro, l’une des startups canadiennes qui s’exporte le plus

Parmi les startups candiennes, TouchBistro est notre préférée. TouchBistro fournit une plate-forme logicielle spécialisée pour les restaurants. Elle permet aux serveurs des restaurants de soumettre instantanément les commandes des clients à la cuisine et au bar grâce à un système de saisie unique qui réduit les erreurs et augmente l’efficacité. Il présente des menus plus percutants avec des détails et des images, permettant des mises à jour rapides et pratiques ou même la publication sur le web.

En 2016, la startup canadienne avait déjà levé 17 millions de dollars pour développer son logiciel. Cette nouvelle levée de fonds pour 224M$ permettra d’internationaliser la solution. Elle est déjà présente dans une centaine de pays mais souhaite consolider son marché. Belle levée de 158M$

Ecobee, une startup canadienne de la domotique lève 150M€

Ecobee fournit des thermostats intelligents qui permettent des applications résidentielles et commerciales d’économie d’énergie. Grâce à son thermostat numérique programmable compatible Wi-Fi, Ecobee permet de personnaliser facilement et d’accéder à distance aux réglages de température dans les maisons individuelles, les logements collectifs et les bureaux.

Miovision

Miovision Technologies développe des technologies de réseau de transport pour minimiser l’impact environnemental et les inefficacités du transport. Elle fournit des logiciels et du matériel d’intelligence artificielle pour la planification et l’exploitation des feux de circulation, aidant ainsi les « villes intelligentes » à améliorer leur structure de coûts et leur précision.

ApplyBoard, une dernière levée de fonds à 55M$

ApplyBoard est une plateforme qui aide les étudiants internationaux à poser leur candidature pour étudier dans des établissements d’enseignement à l’étranger. Elle fournit un système sécurisé permettant aux étudiants du monde entier de gérer leurs demandes, leurs exigences et leurs processus pour réussir leurs études à l’étranger. Basée au Canada, ApplyBoard a ouvert des bureaux dans de nombreux pays, dont la Chine, le Népal, le Vietnam et l’Inde. Financement total : 172,6 millions de dollars canadiens

Breather, le coworking à la Canadienne

Breather donne accès à des espaces de travail flexibles à l’heure, au jour ou au mois. Avec son application et son offre d’espace en tant que service, Breather apporte des solutions d’espaces de travail flexibles à toute entreprise ou travailleur indépendant, loin des baux et des délais traditionnels qui peuvent peser sur les entreprises dynamiques et en pleine évolution. La startup a levé en tout 122,5 millions de dollars.

Ritual, la commande groupée

Ritual est une application de commande groupée innovante qui permet aux gens d’acheter en ligne et de faire livrer ou préparer leurs commandes lorsqu’ils arrivent au restaurant ou au café. En outre, elle permet à des collègues de travail d’ajouter des commandes existantes. L’app permet aux commandes sociales de faire gagner du temps aux clients et d’augmenter les revenus des commerçants. Cette startup canadienne a levé 112M$.

TopHat, l’une des startups canadiennes

TopHat offre une plateforme d’engagement des étudiants et d’enseignement interactif. La startup aide les professeurs d’université à rendre plus interactives les salles de classe. TopHat transforme les cours universitaires traditionnels et passifs. Pour cela, elle fait utiliser aux étudiants leurs appareils personnels pendant les cours par le biais de quiz, de sondages et de simulations. La startup a levé autour de 100 millions de dollars jusqu’à maintenant.