L’écosystème startup en Argentine est un peu à la traîne, malgré de belles réussites startups !

Aleksán Buyuk Kurt, responsable de l’innovation chez Black Swan Innovation pense que l’écosystème argentin est peu développé et manque de vision. « La responsabilité de l’innovation incombe entièrement aux entreprises », dit-il. L’Argentine gèle ses dépenses, et ce sont les secteurs du marché et de la recherche qui en souffrent le plus. Cela entrave le développement des activités liées à l’innovation.

L’écosystème startups en Argentine : un environnement favorable

  • Loi sur les entrepreneurs : La loi sur l’entrepreneuriat permet de clarifier les conditions de création d’une entreprise en 24 heures seulement. Les démarches pour entreprendre et développer un startup sont facilitées.
  • Commerce en ligne : En Argentine, les gens font leurs achats en ligne. 9 personnes sur 10 ont acheté quelque chose en ligne au moins une fois dans leur vie. Et l’Argentine n’est-elle pas le berceau de MercadoLibre ?
  • Des talents bien formés : Les argentins sont très instruits. Le niveau d’alphabétisation en Argentine est l’un des meilleurs d’Amérique latine, ce qui est un bon indicateur.
  • Blockchain : Le gouvernement argentin aime les blockchains. Ils tiennent même leurs bulletins d’information à l’aide de cette technologie et ont signé un accord de quatre ans avec Binance Labs, s’engageant à investir dans la Blockchain. Ils sont à l’avant-garde en Amérique latine.
  • Fintech : Avec une économie globale plutôt faible en ce moment, les services des banques deviennent une option coûteuse et rendent leur accès difficile. Les solutions numériques sont rapidement intégrées par tous !

Conséquence de ces bons points, les données de la LAVCA pour 2018 montrent que l’année dernière, les investisseurs internationaux ont investi 110 millions de dollars US dans 27 start-ups argentines.

Des bases démographiques et économiques encourageantes

Avec une population de 44 millions d’habitants, un PIB par habitant de 14 398 USD et une hyperinflation, l’attitude envers les entreprises en Argentine ne fût pas favorable. Malgré cette situation, l’administration actuelle a pris des mesures pour rendre l’Argentine plus favorable aux entreprises. La loi sur l’esprit d’entreprise du gouvernement actuel vise à ouvrir les marchés argentins et à attirer les investissements étrangers, ainsi qu’à réduire les difficultés bureaucratiques liées à la création d’une entreprise.

Un autre facteur qui peut également favoriser les investisseurs, plus encore que la disparité entre le peso et le dollar, est la ruée vers le marché argentin. Le peso argentin est dévalué. Il durera probablement au moins quelques années, alors préparez-vous. Concrètement, cela signifie que les articles importés sont plus chers. Mais ne vous inquiétez pas trop. Fondamentalement, tous les autres aspects d’une entreprise bénéficient d’une monnaie faible : par exemple, le personnel formé, le crédit-bail, les fournitures locales, etc.

Accélérateurs de startups en Argentine

Plusieurs programmes de soutien à l’écosystème startup en Argentine fleurissent dans les plus grands centres de création d’entreprises du pays: Buenos Aires, Cordoba et Mendoza.

Accélérateurs à Buenos Aires

L’Academia Buenos Aires Emprende est un programme de formation gratuit pour les entrepreneurs basé à Buenos Aires. IncuBAte et StartUP BA sont des programmes qui offrent également aux entrepreneurs un accès à la formation et au mentorat d’une communauté d’entrepreneurs.

Accélérateurs à Cordoba et Mendoza

À Cordoba, la deuxième plaque tournante d’Argentine, Cordoba Acelera investit dans des accélérateurs, et Programa Emprende INNdustria se concentre sur le soutien aux jeunes pousses industrielles. Même la capitale viticole, Mendoza, dispose de programmes privés et publics pour stimuler l’esprit d’entreprise, notamment le Consejo Consultivo Emprendedor et Mendoza Emprende.

Les licornes argentines existent-elles ?

Le pays accueille quatre licornes d’Amérique latine : la plateforme de commerce électronique Mercado Libre (1999), la société de développement informatique et de logiciels Globant (2003), la société de petites annonces en ligne OLX (2006) et l’agence de voyage en ligne Despegar (1999), dont beaucoup ont déjà été introduites à la bourse de New York. Ces anciennes startups sont devenues des mentors pour la nouvelle génération.

4 startups argentines sont en voie de devenir des licornes :

  • Ualá qui a reçu 135 M€ de Softbank
  • Etermax avec une valorisation à 450,7 M EUR
  • Onapsis avec 56,7 M EUR
  • Satellogic avec 225,3 M€).