Le 11 Décembre, Techcrunch organisera l’une des plus belles compétitions de startups : le Startup Battlefield Africa. La compétition mondialement reconnue qui se produit déjà régulièrement aux USA et en Europe gagne de nouvelles destinations. Récemment, Techcrunch enrolait pour la compétition latino-américaine qui se déroulera au Brésil. La version Africa se déroulera donc le 11 Décembre à Lagos, au Nigéria.

Techcrunch veut profiter de cette compétition pour donner une chance à toutes les startups innovantes d’entrer dans la compétition. L’organisation a donc ajouté une semaine supplémentaire pour s’inscrire, en promettant que cet évènement pourrait bien changer la vie des gagnants. En effet, outre un prix financier, la visibilité gagnée via Techcrunch vaudrait à elle seule une participation à cet évènement.

Avantages du Startup Battlefield Africa

En effet, depuis 2007, plus de 750 startups ont participé aux compétitions de pitch de Techcrunch. Et parmi ces candidats on retrouve des startup connues comme Dropbox par exemple. Au global, les startups ayant participé aux compétitions de l’organisation ont levé 8 milliards de dollars et 102 startups ont pu être revendues avec succès. 15 nouvelles startups et 15 nouveaux CEO seront donc promu lors du Startup Battlefield Africa.

Si la probabilité de réussite de la startup ne sera pas forcément plus élevée, la compétition Techcrunch vaut quand même le coup. Le principal avantage reste l’exposition médiatique que cela peut donner pour les startups. Un article dans ce webzine ultraconnu est un très bon début pour sa stratégie de relations presse. En effet, Techcrunch a une très forte autorité dans le domaine des startups et de l’innovation en général. Bien sûr, les articles du site sont très lus, par des investisseurs mais aussi par d’autres blogueurs qui a leur tour s’intéresseront à votre startup. Enfin, la participation à cette compétition est complètement gratuite ! Vous ne prenez pas de risques !

Une startup gagnera le titre de « Techcrunch Battlefield Africa 2018 Champion« . Les startuppers sacrés champions recevront un financement de 25.000$ sans prise de participation. Et aussi ils recevront également un voyage pour 2 à San Francisco por participer à la compétition au niveau mondial.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire pour faire partie de la prochaine liste des 10 lévées de fonds africaines !

Organisation du Startup Battlefield Africa 2018

Les éditeurs de TechCrunch étudieront toutes les candidatures qui répondent aux critères d’éligibilité ci-dessous. A la fin, ils ne choisiront que 10 startups qui seront dans la compétition. Les startuppers recevront un coaching gratuit des cadres du concours Startup Battlefield. Le jour du concours, le fondateur fera un pitch sur scène et devra répondre aux questions du jury !

En effet, les équipes de startuppers auront 6 minutes pour présenter le pitch de leur startup. Elles devront également présenter une démo de leur produit ou service au jury composé d’invités triés sur le volet. Des investisseurs ssront également présents et pourront challenger les équipes. Ce qui peut être une bonne entrée en matière pour voir à quoi s’attendre lors de la première levée de fonds. Enfin, après chaque pitch, le jury aura 6 minutes pour poser des questions. Les startups repasseront plusieurs fois avec des jurys différents à chaque fois.

Critères pour participer au concours de TechCrunch

Voici les critères d’éligibilité au Startup Battlefield Africa :

  • Être une startup en early-stage
  • Avoir un prototype ou une version bêta qui soit en phase de production
  • Avoir reçu une couverture médiatique limitée jusque là
  • Ne pas avoir de litige sur la propriété intellectuelle

*Les résidents des pays suivants peuvent soumettre leurs candidatures :

Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap Vert, République d’Afrique Centrale, Tchad, Comores, République du Congo, République Démocratique du Congo, Cote d’Ivoire, Guinée Equatoriale, Erythrée, Ethiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Kenya, Lesotho, Liberia, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritanié, Île Maurice, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria, Rwanda, Sao Tome et Principe, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Somalie, Afrique du Sud, Soudan,Swaziland, Tanzanie, Togo, Ouganda, Zambie and Zimbabwe.