En 2017, les investissements dans les startups africaines auront été importants. Comme nous le disions dans le bilan 2017 des levées de fonds en Afrique, les montants investis ont grimpé de 28% à 167K$. Dans son étude de 2017, le fonds d’investissement Partech Ventures parle même de 560M$. Mais ce chiffre prend en compte les startups dont le marché principal est en Afrique et non pas les startups dont le siège social est en Afrique. L’écart entre les deux chiffres montre le réel engouement des startups pour les futurs marchés d’Afrique, qui s’annoncent très prometteurs.

Le Startuppers Club vous propose le classement des 10 startups ayant reçu le plus d’investissements :

PEG, Ghana : 13.5M$ – Solar Energy

PEG reçoit en 2017 un investissement de 13.5M$ dans un round de Série B dirigé par Blue Haven Initiative et avec la participation notable d’Engie, d’EAV, d’Investisseurs & Partenaires, Acumen et PCG Investments. La startup cleantech ghanéenne produit des des panneaux solaires pour plus de 10000 foyers. La startup se développe maintenant en Côte d’Ivoire, avec des plans d’expansion dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest.

Twiga, Kenya : 10.3M$ – BtoB / Supply Chain

Cette startup kenyane qui évolue dans le commerce B2C a levé plus de 10M$ en Série A auprès d’un pool d’investisseurs composé de Wamda Capital, Omidyar Network, DOB Equity, Uqalo, 1776, Blue Haven Initiative, Alpha Mundi et AHL. Twiga est une plateforme logistique basée sur le mobile. La startup livre les produits des petits magasins et marchés de Nairobi.

FlutterWave, Nigeria : 10M$ – Fintech

La Fintech Flutterwave a réussi à levé 10M$ en dans un tour de table en Series A. Y combinator, le fonds du fameux incubateur a pris une participation dans cette startup prometteuse. Les autres acteurs de cette levée de fonds sont Glynn Capital, Greycroft Partners, Green Visor. L’Afrique est devenue le leader mondial dans la gestion du cash par mobile. En effet, avec plus de 110 millions de clients qui possèdent un comptes cash sur mobile selon McKinsey research. La startup nigériane Flutterwave développe la technologie qui permet aux magasins d’accepter et de faire des paiements partout en Afrique. Incubée par Y Combinator, les startuppers ont gardé des bureaux à Lagos (Nigéria), Nairobi (Kenya), Accra (Ghana), et Johannesbourg. En 2017, Flutterwave dit avoir été en capacité de traiter 1.2 milliards de dollars de paiements pour 10 millions de transactions.

IOT.nxt, Afrique du Sud : 8M$ – IOT

La startup sud africaine est spécialisée dans le secteur des l’internet des objets. Elle a levé 7.7M$ auprès de Talent Holdings. La plateforme, au service des entreprises, fait le lien entre de nouvelles sources de données comme des capteurs, d’anciennes bases de données, les systèmes de l’entreprise, des applications, des machines et des services cloud. Son service permet de connecter les personnes aux machines sur n’importe quel réseau.

Solar Now, Ouganda : 6M$ – Solar Energy

La startup spécialisée dans l’énergie solaire a levé 6M$ de fonds auprès de SunFunder, un fonds spécialisé dans le même domaine comme son nom le laisse deviner. D’autres investisseurs sont associés à cette levée de fonds comme Responsbility Investments AG et Oikocredit. SolarNow fournit des solutions d’énergie solaire et de financement de ces solutions en Afrique de l’Est. La startup a déjà essaimé avec 46 franchises en Ouganda, avec des grands espoirs d’expansion continentale.

Vezeeta, Egypte : 5M$ – Healthtech

Cette startup égyptienne du secteur Healthtech a sécurisé un investissement de 5M$ auprès de BECO Capital. Les autres investisseurs de ce venture capital sont Vostok New Ventures, TDF and Silicon BadiaSeries. Vezeeta développe une solution qui connecte les diférents fournisseurs de l’écosystème de santé. La technologie de ces startuppers s’appuie sur le cloud. Les patients peuvent contacter des médecins et prendre des rendez-vous un peu à la façon de Doctolib en France par exemple. Vezeeta propose un moteur de recherche de médecins avec des critères de géographie, de spécialité et d’honoraires. Le service est gratuit pour les patients.

Cars45, Nigeria : 5M$ – E-commerce

Cars45 est une startup basée au Nigéria. L’entreprise E-commerce propose un service de rachat de voiture. La startup a levé 5M$ dans un tour de table en Série A. L’investissement vient du spécialiste « Frontiers Cars Group ».
Cars45 construit l’infrastructure qui permet aux vendeurs et aux acheteurs de voiture de seconde main de se trouver. Prévoyante, la startup a même créé des centres d’inspection afin de noter les véhicules et de rassembler toutes les information nécessaires à une transaction dans de bonnes conditions.

WeThiknkCode, Afrique du Sud : 4.5M$ – Ed Tech

Il s’agit peut-être d’une émule de l’école 42 ou de openclassrooms. WeThinkCode est un programme d’apprentissage du code et de la programmation. Le programme est gratuit. L’objectif est de supprimer le manque de compétences technologiques en Afrique. La startup Sud Africaine a levé 4.5M$ auprès de BCX. En échange de ce capital, BCX récupérera de nombreux stagiaires d programme qui dure 2 ans. Un campus physique a été lancé à Cape Town en Décembre 2017.

Bitpesa, Kenya : 4.5M$ – Fintech

Bitpesa surfe sur la technologie à la mode : la blockchain. En effet, la startup spécialisée dans les paiements en cryptomonnaie a levé 2.5M$ en Serie A auprès du fonds américain Draper VC en Janvier 2017. Ensuite, un second tour d’investissement a conduit à une nouvelle levée de fonds pour 2M$ auprès de Greycroft Partners. Ce fonds est dirigé par Alan Patricof – le père du capital-amorçage qui a fondé Apax Partners. Fondé en 2013, Bitpesa accepte les paiements en bitcoin et organise le change avec les monnaies locales.Plus de 30 devises sont supportées.

Oolu, Sénégal : 3M$ – Solar Energy

Cette startup Sénégalaise qui a été incubée au Y Combinator a levé 3.2M$ en Série A mené par Persistent Energy Capital qui a été rejoint par le Y combinator. Fondée en 2015, Oolu fournit des kits de production d’énergie solaire composés de 3 lumières ajustables et de 2 ports USB. L’électricité emmagasinée peut durer jusqu’à 6 heures. La start-up installe sa solution et en assure la maintenance contre un abonnement financier limité.

Startuppers Africains, vous aussi lever des fonds et faire exploser vos startups,, participez au Startup Battlefield Africa 2018 en Décembre à Lagos au Nigéria.