Facebook vient d’investir dans Unacademy une startup indienne de l’Edtech. C’est l’une des start-up indiennes du secteur de l’éducation qui connaît la plus forte croissance. Et le géant des réseaux sociaux n’est pas le seul à avoir vu le potentiel de cette pépite !

110 millions de dollars levés auprès de Facebook et General Atlantic

Fondée il y a 4 ans, Unacademy vient de boucler son cinquième tour de table de financement (série E). La startup indienne lève ainsi 110 millions de dollars. Parmi les investisseurs, beaucoup de grands noms :

  • General Atlantic
  • Facebook
  • Sequoia India
  • Nexus Venture Partners
  • Steadview Capital
  • Blume Ventures
  • Kalyan Krishnamurthy, PDG de Flipkart

General Atlantic est le plus gros investisseur. Facebook a probablement investi autour de 20 millions de dollars.

Pour une valorisation de Unacademy autour de 400 millions de dollars

La startup indienne est ainsi valorisée autour de 400 millions de dollars ! Pour le petite histoire, la startup a commencé comme un chaîne Youtube qui donnait des cours pour réussir certains concours – notamment administratifs – aux élèves indiens. Mais la startup a réellement été créée en 2015 par ces 3 fondateurs : Gaurav Munjal, Roman Saini, et Hemesh Singh.

La startup a déclaré qu’elle utilisera ce cash pour ajouter des catégories de préparation aux tests et intégrer davantage d’enseignants. L’objectif est de générer jusqu’à 300 millions d’euros de chiffre annuel par an.

Dès le premier jour, notre mission a été de rendre une éducation de haute qualité abordable et accessible à tous. Il y a plus de 800 éducateurs qui enseignent en direct sur Unacademy tous les jours, avec des centaines de milliers d’apprenants qui assistent à ces cours depuis leur smartphone.

Gaurav Munjal

Unacademy : développement des cours depuis 2015

« Nous avons également beaucoup investi pour rendre des cours gratuits de haute qualité disponibles sur YouTube et sur notre propre plateforme où nous voyons plus de 150 millions de vidéos chaque mois. Notre objectif est de devenir non seulement la plus grande organisation d’éducation, mais aussi la plus grande organisation de consommateurs sur Internet en Inde », a-t-il ajouté.

Unacademy aide les étudiants à préparer les concours d’entrée dans une administration ou un collège. Sur son application, les étudiants regardent en direct les cours donnés par les éducateurs et participent ensuite à des sessions pour revoir les sujets plus en détail. L’entreprise propose des séries de tests, un feedback personnalisé et des interactions individuelles avec les éducateurs pour divers concours, y compris l’UPSC.

Nous proposons la préparation à 32 examens, mais nous allons en proposer 40 de plus prochainement.

Gaurav Munjal

 

Il y a un an, la start-up a lancé un service d’abonnement qui permet aux étudiants d’accéder à tous les cours en direct. Munjal a tweeté plus tôt ce mois-ci que le service d’abonnement était devenu une activité ARR de 30 millions de dollars. Elle a accumulé plus de 90 000 abonnés payants.

Unacademy a deux concurrents de poids : Vedantu et Byju backé par Chan Zuckerberg

Unacademy sont en concurrence avec Vedantu et Byju’s, qui compte General Atlantic parmi ses investisseurs et dont la valeur est estimée à 8 milliards de dollars. Chan Zuckerberg a investi dans Byju’s, mais a déjà vendu au moins une partie de sa participation.

Les géants de la tech investissent dans les startups indiennes

Unacademy est la deuxième startup indienne dans laquelle Facebook investit. En effet, Meesho a levé 125 millions de dollars en 2019 avec Facebook comme investisseur. Cette plateforme fonctionne comme une market place qui permet à des petits revendeurs de se lancer dans les affaires rapidement.

Alors que l’écosystème des start-ups indiennes commence à se développer, il a commencé à attirer Google, Amazon et Twitter. Tandis que Twitter a soutenu la plateforme sociale ShareChat, Google a investi dans l’application de conciergerie hyperlocale Dunzo.