A première vue, les startups nigériannes ne semblent pas réunir les atouts nécessaires, avec un écosystème en déficit d’infrastructures et ses lourdeurs administratives. Mais les inefficiences du quotidien vécues par les Nigérians incitent les start-up à venir s’y attaquer, avec succès. D’ailleurs, les géants américains sentent le potentiel et se tournent vers les startups locales. C’est bien ce qui explique que Stripe rachète la startup nigérianne Paystack pour 200M$

Historiquement derrière Le Cap et Nairobi, les start-up de Lagos ont levé 115 millions de dollars en 2017, soit 20% du total des investissements en Afrique. Bien que faible comparés aux deals des marchés développés, il témoigne d’un intérêt bien réel de la part des fonds de capital-risque. Avec une population de 200 millions d’habitants, le NIgéria pourrait devenir la prochaine startup nation d’Afrique ! Lagos fournit en effet un terrain d’essai idéal sous forme d’un marché immense, et dispose même de son réseau d’incubateurs et d’accélérateurs de start-up : la «Yabacon Valley».

Le Startuppers Club s’intéresse aujourd’hui au 10 startups nigériannes que l’observateur avisé Benjamin Dada à sélectionné pour leur potentiel. Ces entreprises sont très jeunes mais déjà prometteuses !

Vinsighte, l’une des startups nigériannes du Facebook Accelerator 2019

Vinsighte est l’une des startups de la cohorte Facebook Accelerator 2019. Elle a également participé à la semaine de présentation de l’innovation 2020. Kolawole Oluwatomisin, Erioluwa Morenikeji, Caleb Oyolola et Dairo Tosin ont cofondé cette startup en 2017. Initialement, il s’agissait d’un projet d’une équipe d’étudiants de l’université d’Ibadan. La startup Vinsighte utilise la vision par ordinateur et la technologie du sonar pour permettre à toute personne malvoyante de naviguer de manière indépendante dans son environnement.
Jusqu’à présent, Vinsighte a lancé deux solutions:
    • Viri-une aide au guidage et
    • et Visis-des lunettes de lecture intelligentes

Caleb a déclaré qu’ils travaillent actuellement à la sortie d’une autre version de leurs lunettes de lecture intelligentes dans le courant de l’année.

uLesson, la startup EdTech montée par le serial entrepreneur Sim Shagaya

Lorsqu’un serial entrepreneur comme Sim Shagaya, fondateur de DealDey et Konga, se lance dans une nouvelle entreprise, le technosystème y veillerait certainement. Devant initialement être lancée en février 2020, uLesson avait obtenu un financement d’amorçage. Le montant officiel est de 3,1 millions de dollars (₦1,1 milliards) financé par TLcom Capital en novembre 2019.
La plateforme uLesson permettrait aux apprenants, principalement des élèves du secondaire, de faire l’expérience d’un apprentissage personnalisé, de passer des tests simulés et d’évaluer leurs performances et leurs progrès d’apprentissage grâce au tableau de bord d’analyse détaillée de uLesson.
La startup basée à Jos est le spectacle que tout le monde regarde dans le secteur des technologies de l’information et de la communication. Non seulement parce que Sim est le chaperon, mais aussi en raison de son modèle.

reQuid Technologies, l’investissement agricole à portée de clic

Dans un pays dont une part significative travaille aux champs, cette statup de Lagos canalise les investissements agricoles. reQuid s’est autoproclamé « l’Amazon des investissements sûrs », selon son PDG. Son objectif est de regrouper « tous los investissements agricoles en un seul endroit » afin que ces clients puissent facilement gérer.
Le Startuppers Club a été particulièrement intéressé par cette startup nigérianne et envisage d’investir quelques nairas dans l’affaire. Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de nos achats de poules et d’igname. Sachez pour les intéressés que le ticket d’entrée est raisonnable : 5000 Nairas, soit environ 11€ !
Lancé en version bêta en septembre 2019, reQuid a déjà attiré plus de 1 000 investisseurs. Il convient également de noter que reQuid a remporté le tout premier X-Kathon organisé par la bourse nigériane (NSE), en recevant le grand prix de ₦5 million. Cofondé par Felix Imafidon, reQuid a également été le premier à se classer deuxième lors de la première édition du Hackathon de la Zenith Bank l’année dernière et a reçu le prix de ₦6 millions.

Wealth.ng, la startup nigérianne qui rend l’investissement financier accessible

Avec neuf ans d’expérience dans le domaine des investissements et du conseil, Sankore Securities Limited a lancé wealth.ng en 2019. Alors que reQuid ne regroupe que les investissements agricoles, wealth.ng est une plateforme plus générale. Elle regroupe des instruments d’investissement tels que les bons du Trésor, les obligations, les fonds communs de placement, les actions, l’immobilier et les investissements agricoles.
Le fondateur de Sankore, Titi Odunfa-Adeoye, a travaillé avec des institutions financières de premier plan telles que PwC, KPMG, Goldman Sachs et Quantum Zenith.

Rise, fintech africaine de l’investissement développée aux USA

La startup Rise a été lancée en novembre 2018, initialement sous le nom de Cashestate. Cette plateforme permet aux utilisateurs d’investir en naira dans des actifs libellés en dollars et de percevoir des intérêts sur ces derniers, elle a été rebaptisée en novembre 2019 pour lancer Rise Vest.
Cashestate limitait les possibilités d’investissement des utilisateurs dans des biens immobiliers libellés en dollars. Rise offre plus d’options et permet aux utilisateurs d’investir dans le capital-risque américain, l’immobilier, les actions et les euro-obligations.
Le PDG et fondateur de Rise Vest, Eleanya Eke Urum, a également co-fondé BuyCoins. Auparavant elle travaillait avec PwC en tant qu’analyste financier. Jusqu’à présent, la société a levé 62 000 dollars (₦22,5 millions) en fonds de préamorçage.
NB : Cette startup rentre dans le top 10 des startups nigériannes, cependant elle est développée entre le Nigéria et les Etats-Unis puisque Eleanya Eke Urum est résident au Tech Stars 2020

Gradely

Gradely est une autre startup edtech fondée en 2019. Elle est similaire à uLesson en ce sens qu’elle cible les élèves du secondaire, mais sa particularité réside dans l’utilisation de l’analyse de données et d’algorithmes pour fournir un apprentissage adaptatif.
Grâce à l’apprentissage adaptatif de Gradely.ng, les enseignants et les parents peuvent s’assurer que leur élèves ne présentent pas de lacunes d’apprentissage dans n’importe quelle matière.
Jusqu’à présent, Gradely a été déployé dans 60 écoles, a recueilli environ 35 000 dollars (₦12,7 millions) de fonds de démarrage et fait actuellement partie de la cohorte Facebook Accelerator 2019. Le PDG de Gradely, Boye Oshinaga, est également co-fondateur et directeur exécutif de la vente au détail chez Riby Finance.

Eden, la conciergerie de luxe des startups nigériannes

Eden est un service de conciergerie de luxe pour les foyers. Ce n’est pas une start-up technologique typique, mais c’est « un service technologique et humain qui prend en charge la gestion de votre maison afin que vous puissiez vous concentrer sur les choses qui comptent vraiment dans la vie ». « Eden est la version nigérianne aboradable de Quintessentially faite pour les Africains, par les Africains », selon un observateur de la startup.
« Si vous êtes nigérian, vous comprenez que les choses sont inutilement difficiles. Les bus sont des boîtes de la Mort en métal qui grincent et qui peuvent prendre feu à tout moment. Vous devez faire la queue pour rejoindre la file d’attente qui vous relie à la file d’attente pour obtenir votre carte d’électeur, votre permis de conduire et vos photos de passeport international. », explique M. Enegesi. Concrètement, pour simplifier la vie de ses utilisateurs à Lagos, Eden emprunte un concept à la gig economy. Des personnes ayant un peu d’argent mais peu de temps engagent des personnes ayant peu d’argent mais un peu de temps pour effectuer des tâches spécifiques et limitées dans le temps.
Eden a été cofondée en 2019 par un co-fondateur d’Andela-Nadayar Enegesi (PDG), et deux de ses autres anciens collègues d’Andela, le Prosper Otemuyiwa (CTO) et Silm Momoh (Product Lead).

Neohaul Technologies (Haulr), startup nigérianne de l’intelligence artificielle

La startup fait partie des startups nigériannes de l’intelligence artificielle. Haulr est une plateforme alimentée par l’intelligence artificielle qui suit les opérations de camionnage en temps réel. cela permettra d’améliorer la communication entre les entreprises de logistique et leurs partenaires, ainsi que de réduire les vols de cargaisons et le coût du transport des marchandises.
Lancée en 2018 et dirigée par Bright Williams, Haulr a été classée deuxième lors de la première édition du Zenith Bank Hackathon et fait partie de la cohorte Facebook Accelerator 2019.

WeMove Technologies, startup logistique pour la gestion des transports

WeMove.co est une startup logistique qui développe des solutions pour le secteur du transport. Fondée par par Célestine et Chima Ezeokoye et Majid Tokurah, WeMove s’exporte actuelllement en Zambie. Cela porte le nombre de pays de présence de la startup à 4 avec le Nigéria, le Kenya et le Ghana.
La plateforme WeMove permet aux utilisateurs de trouver et de louer n’importe quel véhicule. Egalement la startup aide les propriétaires de véhicules à entrer en contact avec leurs clients. Enfin, la startup nigérianne les sociétés de transport à gérer leur flotte de véhicules.
La jeune entreprise fondée en 2017 travaille également en partenariat avec des secteurs voisins. Des partenariats ont été signés dans le tourisme intéressé pour bénéficier d’un système de transport efficace. Sa plate-forme Rallye permet aux entreprises d’offrir des voyages à prix réduit à leur personnel comme avantage en nature.