Depuis de nombreuses années, la Chine dispose d’un écosystème start-up en plein essor. Tant par le montant des investissements réalisés que par le nombre total de start-ups, de licornes et de sorties. Ce dynamisme se conserve grâce au soutien du gouvernement, aux investissements croissants du secteur privé et à un important réservoir de talents. Ainsi, le Monde a vu naître d’innombrables startups chinoises au cours de la dernière décennie. Aujourd’hui, la Chine n’est dépassée que par les États-Unis ! Tant en termes de nombre de licornes que de montant total des fonds collectés.

Le dynamisme de la écosystème start-up chinois remonte au début de ce siècle, lorsque les capitaux offshore ont fait leur apparition en Chine. (Et bien sûr avec l’adoption massive de l’internet !) Les capitaux étrangers ont joué un rôle important dans la première vague de start-ups. Des investisseurs tels que Softbank, Yahoo et Naspers ont fait de très bonnes affaires avec leurs premiers paris, ce qui rendu les startups chinoises attrayantes.

Découvrez aussi 3 startups chinoises qui s’exportent déjà à travers le monde et que vous devez impérativemetn connaître !

Les entreprises et le gouvernement derrière les startups chinoises

Au cours de la dernière décennie, le gouvernement, les fonds souverains, les investisseurs étrangers et les géants technologiques chinois ont participé activement à l’écosystème des start-ups en Chine. Le gouvernement chinois est l’un des principaux moteurs de cette dynamique. Il fournit non seulement un soutien financier, mais aussi un environnement politique plus favorable.

De puissants géants technologiques chinois, tels que Tencent, Alibaba, Baidu, JD.com et Xiaomi, ont également joué un rôle majeur dans l’évolution de l’écosystème des start-ups chinoises en fournissant des fonds. Mais surtout, il ont apporté leur vision, leur expérience et leur infrastructure dans le développement des start-ups les plus performantes. Aujourd’hui, le paysage des start-ups en Chine est constitué de nombreuses entreprises dans des secteurs très variés. Souvent avec des financements provenant de sources privées et gouvernementales.

Les startuppers chinois ont souvent une double culture bien utile : Chinoise et Américaine

Alors que la Chine a toujours été considérée par les étrangers comme un marché unique avec ses propres règles et sa culture d’entreprise complexe, les start-ups chinoises ont rapidement adopté les technologies de pointe. Elles ont adopté aussi les meilleurs modèles d’entreprise et optimisé leurs structures organisationnelles pour se positionner en vue d’une croissance mondiale. Ainsi, de nombreuses jeunes pousses chinoises ont développé un mélange de pratiques apprises dans les programmes de MBA des écoles de commerce américaines et de celles ancrées dans la culture chinoise traditionnelle.

Le parcours des fondateurs de start-ups a également évolué, passant d’une poignée de Chinois formés à l’Ivy-League à presque tous ceux qui ont une idée de start-up, même des élèves du secondaire. Un grand nombre d’étudiants chinois à l’étranger qui rentrent en Chine après avoir terminé leurs études à l’étranger. Egalement, le nombre de diplômés universitaires en Chine a augmenté de façon spectaculaire au cours de la dernière décennie. Cela a permis de fournir beaucoup de talents locaux pour la scène technologique chinoise.

Les premières startups en Chine : une copie chinoise de startup US

La première vague de start-ups chinoises a parfois été considérée comme adoptant une tactique de « copie vers la Chine », car elles ressemblent davantage à une « version chinoise » de leurs homologues occidentales, telles que Baidu – le « Google de la Chine », Didi Chuxing – l' »Uber de la Chine », et WeChat – le « WhatsApp de la Chine », entre autres.

 

 

Toutefois, ces dernières années, ce modèle est passé d’une « copie vers la Chine » à une « copie depuis la Chine ». Les startups chinoises ont démontré leur propre évolution en matière d’innovation et accéléré leur expansion mondiale. Aujourd’hui, l’explosion des modèles de « Copie depuis la Chine », qui connaissent un énorme succès, fait que les entrepreneurs et les investisseurs occidentaux cherchent des idées et de l’inspiration en Chine. Parmi les secteurs industriels dans lesquels les start-ups chinoises évoluent plus rapidement que n’importe qui d’autre figurent l’intelligence artificielle et la conduite autonome.

La nouvelle vague des startups chinoises à la pointe de la technologie

Prenons l’exemple de TikTok. Nous constations le récent succès mondial de startups chinoises telles que Tiktok, connue sous le nom de Douyin sur son marché intérieur et qui fait partie du géant chinois des start-ups Bytedance. L’application totalise près de 2 milliards de téléchargements mondiaux et plus de 800 millions d’utilisateurs actifs mensuels en dehors de la Chine. Par conséquent, les entreprises occidentales ne peuvent plus ignorer la tendance des entreprises chinoises à se tourner vers l’étranger.

Outre Bytedance, d’autres entreprises technologiques chinoises de grande valeur, telles que le géant du commerce électronique Alibaba, le conglomérat Internet Tencent, l’application de partage vidéo Kuaishou et la société de diffusion en direct YY, font également preuve d’une présence croissante sur les marchés occidentaux. « Chuhai », qui signifie en littérature « s’aventurer de l’autre côté de l’océan », est devenu un thème des startups en Chine au cours des dernières années. Les startups construisent leur image davantage comme une « entreprise internationale » que comme une « entreprise chinoise ».

Les startups chinoises face à la COVID

Cette année est difficile pour de nombreuses startups chinoises qui cherchent à se développer à l’étranger en raison de la pandémie COVID-19, des tensions politiques croissantes entre les pays et de la crise de confiance provoquée par l’affaire de Luckin Coffee (le starbucks chinois ^^).

Malgré l’impact potentiel des nouvelles négatives dans le monde entier, de nombreuses start-ups chinoises font preuve d’une grande résilience qui leur permet de relever ces défis tout en maintenant une forte courbe de croissance à l’échelle mondiale. Cela, combiné à la volonté de l’énorme marché de consommation chinois d’expérimenter et d’adopter de nouvelles technologies, ainsi qu’à la rapidité et à l’agilité avec lesquelles les start-ups chinoises intègrent des modèles commerciaux en évolution, est de bon augure pour l’avenir à long terme de la croissance et de l’innovation en Chine.