Avoir un site internet est le SMIC du startupper. Apprendre les langages Web est a priori une excellente idée ! Développer vous-mêmes vos sites sera un gain de temps formidable. On est jamais mieux servi que par soi-même ! Cela permet de sortir rapidement un MVP. Cela vous donnera également l’opportunité de comprendre les choix techniques faits par votre futur CTO, et c’est toujours intéressant de comprendre globalement comment ça marche.

En fait, première information : vous allez devoir apprendre entre 2 et 4 langages web en fonction de ce que vous voulez faire. Vous n’avez pas vraiment le choix entre HTML et CSS ou entre CSS et PHP. Ils n’ont pas la même utilité mais régissent chacun des fonctions de la page Web!

Le Startuppers Club revient sur l’utilité de chaque langage web, et vous dit dans quel cas vous focaliser sur l’un deux. Nous verrons les 4 principaux langages web : HTML, CSS, JAVASCRIPT et PHP. D’autres langages de programmation web existent mais sont moins utilisés et ne valent donc pas spécialement le coup d’être appris, en tout cas dans un premier temps.

1. HTML : le langage de base pour structurer la page Web

Tout le monde doit apprendre le langage HTML. C’est OBLIGATOIRE ! C’est comme les tables de multiplications en mathématique…

1.1 A quoi sert le code HTML ?

Le langage web HTML sert à structurer la page internet. Le langage de programmation HTML définit le contenu d’une page web. La page que vous lisez actuellement est composée d’un menu, d’un article avec des titres, de plusieurs images, de liens vers d’autres pages etc… Tout cela est défini par le code HTML. Ce langage s’applique coté navigateur : c’est le navigateur du visiteur qui le décode (contrairement aux langages côté serveur comme PHP).

1.2 Niveau de difficulté de la programmation HTML

Globalement, ce n’est pas un langage compliqué. Ce code fonctionne à l’aide de balise. Par exemple, pour dire à votre navigateur et à Google que « Quel langage de programmation apprendre pour créer des sites web ? » est le titre de l’article, nous l’avons entouré de la mention « H1 » entre <>. Concrètement, on a écrit « H1 » de chaque coté de la phrase dans notre code et votre navigateur a compris qu’il s’agissait d’un titre. Il y a de nombreuses balises pour décrire tous les éléments, mais on s’en souvient rapidement parce que ce sont tout le temps les mêmes.

1.3 Est-il important d’apprendre le langage HTML ?

OUI ! C’est obligatoire. Il faut apprendre le HTML. Il n’y a pas de choix, ni d’alternative. C’est le langage que Google lit pour comprendre le contenu de votre page d’ailleurs.

2. CSS pour définir l’esthétique de votre site

2.1 A quoi sert le code CSS ?

Le langage Web CSS sert à gérer tout lerendu esthétique de la page internet. Il détermine de quelle couleur s’affiche votre titre. Il définit quelle police doit être appliquée sur tel paragraphe. Il indique à votre navigateur la couleur du fonds de votre page etc… Ce langage s’applique coté navigateur, comme le HTML.

2.2 Niveau de difficulté de la programmation CSS

Le langage de programmation CSS n’est pas très compliqué. Le développeur intègre parfois directement des bouts de code CSS dans le code HTML. Cependant, ce n’est pas très recommandé par Google. Donc, généralement le fichier CSS est un fichier distinct du fichier HTML qui contient tout le contenu. Un framework comme Bootstrap peuvent vous aider à coder en CSS. Il vous suffit de télécharger un fichier CSS avec de multiples effets déjà tout prêts/codés.

2.3 Est-il nécessaire d’apprendre le langage CSS ?

Vous l’aurez deviné, il va falloir aussi apprendre ce langage. Même s’il est moins crucial que le HTML, il faut être capable de le comprendre et de le modifier. En termes de référencement, Google ne prêtera pas une grande attention au CSS, mais vos visiteurs y apporteront une importance très importante. Qui veut lire sur un site des années 90 aujourd’hui ?

3. JAVASCRIPT pour dynamiser votre page

Voici le dernier des purs langages web que vous devriez connaître. Notez que le JavaScript n’a rien à voir avec le langage Java comme son nom ne l’indique pas.

3.1 A quoi sert le code JavaScript ?

Il sert à dynamiser vos pages en apportant des petits effets. Quand vous sélectionnez une date , quand une barre de progression avance en dynamique, quand un menu accordéon s’affiche, c’est bien souvent JavaScript qui travaille.

2.2 Niveau de difficulté de la programmation Javascript

Le code JavaScript est plus abstrait que les 2 premiers langages web à apprendre (HTML et CSS). La difficulté est donc plus importante que pour les 2 premiers langages de programmation. Mais le bon côté du JS, c’est qu’on peut facilement le tester en rafraîchissant sa page et en regardant si ça donne ce qu’on veut. Ca ne sera pas le cas du prochain langage (PHP), qui sera donc plus dur !!

3.3 Est-il nécessaire d’apprendre le langage JavaScript ?

Evidemment c’est mieux d’apprendre le JavaScript parce qu’on le retrouve finalement souvent sur les pages web. Il faut au minimum être capable de le comprendre dans les grandes lignes pour pouvoir modifier des lignes de codes que vous pouvez trouver toutes faites sur internet.

4. PHP : le langage des bases de données

C’est le premier langage serveur que nous voyons. C’est-à-dire qu’il tourne sur le serveur qui héberge votre site, et non sur le navigateur de votre visiteur. Ce langage est d’une puissance assez impressionnante : Facebook ou Etsy fonctionne avec PHP !

4.1 A quoi sert le code PHP ?

PHP sert à faire réfléchir votre site web, ou plus exactement votre serveur. Il ne s’agit plus seulement d’un langage web qui code ce que l’on voit de votre site. C’est un langage de programmation qui peut fonctionner sur tous les serveurs, même non reliés à internet. Il travaille à l’exécution de tâches sur votre serveur. Par exemple, il trouvera les 10 derniers articles publiés en comparant les dates pour un blog, calculera une moyenne, ira chercher des données dans une base de données etc…. A ce propos, le langage SQL sert à gérer les bases de données, mais ce n’est pas à proprement parler un langage Web. Vous le rencontrerez certainement si votre site utilise des bases de données mais ce n’est pas le langage prioritaire à apprendre au début.

4.2 Niveau de difficulté de la programmation PHP

Là, le niveau va crescendo depuis le début de l’article. Le langage PHP est moins facile que les trois premiers codes de programmation, notamment parce qu’on ne peut pas tricher en triturant le code et en regardant ce que cela donne. Autant avec HTML ou CSS, il est possible de modifier le code, puis de rafraîchir la page web concernée en regardant ce que cela change. Autant avec PHP, c’est souvent plus difficile et le débugage est souvent plus complexe… Même la syntaxe nous semble plus compliquée. Mais est-on obligé de l’apprendre ?

4.3 Est-il nécessaire d’apprendre le langage PHP ?

Tout dépend de votre projet Web ! Si vous souhaitez monter un site vitrine statique, vous n’aurez pas besoin de PHP. Plus globalement, s’il vous faut juste présenter de l’information et des images, sans trop remettre à jour, sans poster d’articles et sans trop d’intelligence en générale, PHP sera une perte de temps.
En revanche, si vous souhaitez créer un site intelligent, PHP sera certainement utile ! Mais une astuce existe : les CMS ! Voyez donc ci-dessous :

Langages Web ou CMS ?

Finalement, vous n’avez pas le temps d’apprendre les langages web de programmation ? Vous pouvez quand même développer votre site internet tout seul : il vous faut passer par un CMS (Content Management System). Le CMS est un « moteur » de site déjà pré-construit ou pré-codé. Si vous ne cherchez pas une customisation énorme de votre site internet, cela peut être une bonne solution car peu onéreuse. Au niveau de l’aspect esthétique, vous pourrez choisir entre une multitude de « thèmes ». Certains sont gratuits, d’autres souvent plus élaborés, sont payants. Plusieurs CMS existent, dont certains sont très utilisés comme WordPress avec lequel le Startuppers Club a été créé, ou encore Joomla et Drupal. Pour vous aider à y voir plus clair rapidement, nous vous conseillons notre article ci-dessous:

Article lié : Combien coûte le développement d’un site web ?