Un taxi volant développé par une startup allemande

Lilium, une startup de Munich, Allemagne, développe le futur taxi volant. En raison du confinement, les déplacements ont pratiquement cessé pour de nombreuses personnes à l’heure actuelle. Mais cela ne sera bientôt plus le cas, et une société de conception de taxis volants annonce aujourd’hui un financement de 240 millions de dollars pour faire voler les taxis.

Lilium conçoit et construit des avions à décollage et atterrissage vertical (VTOL) pouvant atteindre 100 km/h, prévoit à terme d’exploiter sa propre flotte de taxis. Elle déploie son dernier cycle de financement pour continuer à développer ses avions. Elle souhaite aussi commencer à construire des installations de fabrication pour en produire davantage en vue d’un lancement prévu en 2025.

Présentation du Jet Lilium par son fondateur Daniel Wiegand.

240M$ d’investissement pour le taxi volant de Lilium

Ce dernier investissement était un « inside round » (impliquant des investisseurs déjà impliqués), et il a été clôturé le mois dernier. Tencent a mené ce round, avec la participation d’autres bailleurs de fonds antérieurs, dont Atomico, Freigeist et LGT. La valorisation n’est pas divulguée, mais la société confirme qu’elle est nettement supérieure à celle de sa série B en 2017.

En octobre dernier, Lilium semblait chercher à lever entre 400 et 500 millions de dollars. Néanmoins, il s’agit de l’une des plus importantes levées de fonds à ce jour pour une start-up dans le domaine des « véhicules volants ». A ce jour, Lilium a levé plus de 340 millions de dollars.

« Les nouveaux fonds nous permettront de faire de grands pas vers notre objectif commun qui est d’assurer la mobilité aérienne régionale dès 2025 ».

Christopher Delbrück, directeur financier de Lilium

Le marché des services de taxi aérien – qu’ils soient électriques, autonomes ou les deux – est encore très naissant. Il n’y a pas encore d’avions approuvés sur le marché, ni de services en place non plus par conséquent. En effet, les réglementations pour ce à quoi ressembleraient les taxis n’ont même pas été créées.

Déjà beaucoup de concurrents pour Lilium, mais un marché prometteur !

Parmi les concurrents potentiels de Lilium, on trouve non seulement la startup allemande Volocopter, concurrente directe. Mais aussi Kitty Hawk, eHang, Joby et Uber, en plus de Blade et Skyryse. Des services de taxi aérien qui proposent des hélicoptères plus conventionnels ou avec des budgets très conséquents.

« Nous nous engageons à soutenir les technologies qui ont le potentiel de relever les plus grands défis « , a déclaré le directeur de l’eXploration chez Tencent. Daniel Wiegand (PDG), Sebastian Born, Matthias Meiner et Patrick Nathen ont fondé Lilium en 2015 .